Hygiène et zéro déchet : la trousse de toilette de voyage

Hello la famille, les amis,

Nous vous expliquions notre démarche vers le zéro déchet pour éliminer les poubelles de notre habitation et nous nous voilà sur nos vélos à sillonner les routes du monde.

Eh bien qu’à cela ne tienne, nous transportons notre idéologie zéro déchet avec nous. Ce n’est pas plus compliqué que cela.

Quid de notre trousse de toilette et de l’hygiène en vagabondage cyclotouristique ?

Rien de plus simple. D’abord quand on voyage de façon itinérante et en autonomie, on apprend à consommer moins.

Le bidon d’eau doit servir à la fois pour s’hydrater, cuisiner et se laver. Rien que ça ? Eh oui, tout ça à la fois, je dirai.

Souvenez-vous, je vous avais parlé de mes débuts en slow-cosmétique. J’avais trouvé une étude menée aux Etats-Unis sur des femmes dites consommatrices normales de produit d’hygiène et de beauté et il s’avère qu’au bout d’un an, les chercheurs trouvaient 2 kilos de composés chimiques et toxiques dans leur organisme. Autant vous dire que je me félicitai d’avoir fait le tri dans ma salle de bain avant de partir et encore plus quand je vois ma petite trousse de toilette passée sans rien dire aux douanes.

Du coup, qu’est-ce-qu’il y a dans ma trousse de toilette de baroudeuse ?
Voici son contenu :

  1. un savon (saponifié à froid, je ne me suis pas lancée dans la confection de savon, la soude me fait peur et puis, on trouve de bon savon dans pas mal de boutiques) pour me laver le corps et un savon surgras pour le visage.
    Coût environ 5 euros.
    Utilisation environ 3 mois.
  2. une brosse à dent en bambou compostable et aux poils recyclables.
    Coût environ 5 euros.
    Utilisation environ 3 ou 4 mois suivant le brossage.
  3. du dentifrice fait maison (voir la recette).
    Coût -1 euro.
    Utilisation environ 3 ou 4 mois suivant le brossage.
  4. mon shampoing fait maison. (voir la recette)
    Coût environ 2 euros.
    Utilisation pfiou…longtemps, l’année devrait bien se passer.
  5. une brosse à cheveux, en bois recyclé, hypoallergénique et antistatique. Elle régule le sébum et débarrasse les cheveux des impuretés.
    Coût environ 20 euros
    Utilisation à vie
  6. un baume hydratant à la vitamine E fait maison (voir la recette), je m’en sers pour hydrater mes lèvres, sous mes yeux et mes mains.
    Coût environ 2 euros
    Utilisation 4 mois
  7. un hydrolat de citron bio pour me démaquiller et comme lotion tonique. Pour savoir ce qu’est un hydrolat et à quoi cela sert, je vous invite à lire le site de Julien Kaibeck ici.
    Coût 6 euros
    Utilisation environ 1 an
  8. un déodorant fait maison (voir la recette)
    Coût environ 2 euros
    Utilisation environ 2 ans
  9. du maquillage : une poudre bronzer, un mascara , un khôl et un baume à lèvres, faits maison (voir les recettes ici, ici et )
    Coût -2 euros
    Utilisation à vie, un an, un an.
  10. une débarbouillette et des disques démaquillants lavables faits maison.
    Coût : réutilisation de vieilles serviettes de toilettes
    Utilisation, à changer tous les 5 ans
  11. un cure oreilles pour remplacer les cotons tiges.
    Coût 5 euros
    Utilisation à vie
  12. un tire comédon
    Coût environ 9 euros
    Utilisation à vie
  13. une cup menstruelle
    Coût environ 20 euros
    Utilisation environ 10 ans
  14. un p-style pour faire pipi debout et ne pas avoir à s’assoir dans des toilettes douteuses, mais également très pratique pour faire pipi sans montrer ses fesses en pleine campagne indienne, par exemple…
    Coût environ 15 euros
    Utilisation environ 10 ans
  15. un coupe ongle et une paire de ciseaux
  16. une pince à épiler
  17. un épilateur
  18. deux élastiques à cheveux + un autre et une pince trouvés par terre…

Et voilà la trousse de toilette de voyage, et de vie quotidienne en fait, est prête.

Et vous, qui-y-a-t-il dans la votre ? Dites nous tout.

Attention : lorsque vous utilisez des huiles essentielles, surtout veillez bien à ne pas surdoser ou surconsommer celles-ci. Faites toujours des tests sur un bout de peau avant d’utiliser les produits que vous fabriquez, histoire de voir si vous ne faites pas de réaction au mélange.

Les recettes que je donne sur ce blog, me conviennent mais je ne peux pas être tenue responsable si elles ne vous conviennent pas. Je vous invite à faire vos propres recherches si vous souhaitez débuter en cosmétiques faits maison. Soyez toujours vigilants.

2 Replies to “Hygiène et zéro déchet : la trousse de toilette de voyage”

  1. merci pour tous les précieux conseils, j’ai appris plein de choses et finalement quand on fait le rapport qualité prix durée d’utilisation, on s’aperçoit que ça ne coûte pas grand chose d’être responsable alors on est d’autant moins pardonnable si on ne le fait pas ;
    pensons tous à notre belle planète et nous vivrons tous mieux

    1. Hey oui 😉 être zéro déchet ce n’est pas que sauver la planète c’est aussi faire des économies ahahah

Laisser un commentaire