Tour du monde et choix des pays

Hello la famille, les amis, les amoureux du monde.

Nous revenons en détail sur l’organisation de notre tour du monde.

Une étape importante et qui vous sera personnelle : c’est le choix des destinations et votre itinéraire.
Oui, on parle de tour du monde, mais tout le monde est bien conscient que lorsqu’on emploie ce terme générique, on ne va pas aller dans tous les pays du monde, même si l’envie ne manque pas.

  • Avec qui partir ? Quand ? Combien de temps ? Comment ?

Avant toute chose, vous avez défini votre projet. Vous souhaitez partir seul, à deux, (en groupe), en famille, à pied, à vélo, en train, en bateau, en avion et surtout, choisir une date de départ. Vous ne ferez pas la même chose en partant en janvier qu’en juillet ou en septembre.

Nous ne parlerons que de notre format, à savoir, partir à deux pour un an de fin décembre à fin décembre et principalement à vélo, même si nous opterons pour le train, le bateau et l’avion à quelques occasions.

Ainsi, nous partons donc avec nos montures.
Au départ, nous voulions partir de France et faire une boucle. Mais nous avons une grosse condition dans notre projet, c’est que nous n’avons qu’un an en off. Donc, il faut que nous soyons de retour au boulot pour janvier 2019. Alors, partir un an à vélo, au départ de France, cela ne nous permettait pas d’aller là où nous voulions. On abandonne l’idée.

Puis, nous décidions de prendre l’avion pour l’Asie et débuter notre tour du globe par là-bas. Finalement non, car l’Asie…oui, mais on veut voir les cerisiers en fleurs au Japon et ce n’est pas en janvier.

Et puis, on est revenu à zéro. La première question qu’il fallait se poser c’était :

Que voulons nous voir dans ce monde, en un an et en étant cohérent dans notre itinéraire cycliste ?

  • La liste des envies : où aller ?

Chacun de notre côté, Tony et moi, faisions donc la liste de nos envies.
Nous mettions en commun et l’élagage débuta.

L’Afrique, on oublie pour cette fois, mais on se promet d’aller y faire un tour, très prochainement.
L’Amérique du Sud, idem.
L’Australie, ça ne nous inspire pas.
L’Europe, on aime beaucoup, mais on tourne pas mal dans le coin durant nos congés classiques, du coup, nous voulons aller plus loin.
Le Moyen-Orient, Minuccia en rêve, Tony est moins chaud, les familles mettent carrément leur veto.

Du coup, restent les pays qui nous branchent tous les deux :

  • le Japon
  • les USA
  • la Nouvelle-Zélande
  • la Russie
  • l’Indonésie
  • les îles, Taihiti, Tuvalu, Tsonga, Nouvelle-Calédonie…

5 pays et des îles, c’est peu pour un tour du monde, sachant que la moyenne de visite est de 16 pays. Oui, mais le temps de la négociation arrive :

Tony veut voir le Canada et la Californie, Minuccia est ok pour l’ouest canadien, mais a déjà vécu en Californie.

Minuccia veut voir la Chine et éviter l’Asie qu’elle n’avait pas du tout appréciée lors de son trek vélo au Cambodge et au Vietnam.

Faire beaucoup d’îles, c’est bien, mais pas à vélo, c’est mieux en voilier et ça, ce sera notre prochain tour du monde ^^

Alors, après quelques semaines de discussion et d’argumentation, nous finissons pas nous mettre d’accord et nous trouvons un semblant d’itinéraire. Oui, parce que même si Minuccia est plutôt du genre, « on se laisse porter par l’inconnu », elle sait qu’organiser ses treks et prévoir, c’est important.
D’abord parce que les visas, on ne les obtient pas tous à la frontière en claquant du porte monnaie.
Et puis, parce que les saisons, c’est plutôt bien d’y prêter attention, parce que faire du vélo un an sous la pluie, ça serait ballot.

Minuccia se colle donc à l’élaboration de l’itinéraire, en terme de kilomètres quotidiens et de temps. Les mois s’égrainent et les pays défilent, et elle finit par venir au bout de l’année sabbatique avec un itinéraire plus que complet. Et il nous convient pas mal ! C’est bien le plus important.

On s’aide de l’outil : le planificateur à contre sens même si on ne le suit pas trop, car il est trop strict sur les saisons bonnes ou mauvaises et qu’il y a toujours des nuances.

Des listes et des idées d’itinéraires, vous en trouverez des tas, en fait chaque tour du monde est unique, mais voici un site qui nous a donné des idées, que nous n’avons, finalement, pas du tout suivies.

Bref, au terme de 7 mois d’études de cartes, de météo, de liaisons, de guides, de blogs, de récits, de forums, de frontières terrestres et de passages possibles à vélo, Minuccia nous donne notre plan de voyage. 11 mois de trajet à vélo.
Comment ça 11 mois, alors qu’on part un an ? Eh oui, il reste un mois non planifié, pour colmater s’il y a des pépins.

Avec notre budget plus que confortable, nous n’avons pas vraiment de choix de pays à faire. Nous sommes conscients de faire un tour du monde de pays riches, bien que nous serons en camping aussi souvent que possible, parce qu’on aime ça et qu’on préfère même !

  • L’itinéraire

Ainsi donc, nous vous présentons la dernière mouture de notre itinéraire, qui changera certainement pendant le parcours et qui ne sera fixe au final, qu’à notre retour.

Pour des raisons de sécurité, nous ne voulons pas être suivis et « attaqués », nous ne souhaitons pas donner sur internet notre plan de voyage de façon précise.

Sachez donc, qu’il y aura toujours un décalage dans nos posts, d’une part, pour notre sécurité, d’autre part, parce qu’il faudra nous laisser le temps de rédiger les articles :p

Nous vous l’avons déjà dit, nous sommes partis le 28 décembre. Et nous sommes partis pour …. la Russie. Sans vous donner de durée de séjour, nous pouvons vous donner une idée de notre projet. Nous traverserons donc la/le/les :

  • Russie,
  • Mongolie,
  • Chine,
  • Asie du Sud Est (Thaïlande, Vietnam, Cambodge, Laos),
  • Corée du Sud,
  • Japon,
  • Malaisie,
  • Indonésie,
  • Nouvelle Zélande,
  • Canada,
  • USA, avant de rentrer en France !

Voilà, l’itinéraire est ébauché, on est parti il y 4 jours et l’aventure à commencée.

Suivez-nous, encouragez-nous, notre tour du monde zéro déchet, écolo est en marche et nous sommes plus qu’heureux de pouvoir réaliser ce rêve.

NB : Nous préférons ne pas mettre en ligne nos démarches pour les visas Chine, Russie, Mongolie, car celles-ci semblent changer extrêmement souvent et elles sont drastiques et complexes. Aussi, nous vous conseillons de vous renseigner, comme nous l’avons fait, auprès des ambassades de ces pays respectifs afin d’obtenir les procédures adéquates et valides.

2 Replies to “Tour du monde et choix des pays”

  1. C’est génial je suis pressé de voir les photo et de vous suivre pour 1 an bon voyage a vous bonne decouverte a bientôt

    1. Hey super merci à toi ! Merci pour le commentaire, un blog vivant c’est toujours top. N’hésite pas à nous dire ce que tu voudrais comme info dans nos articles. On fait au mieux pour rédiger et vous faire voyager avec nous 😉

Laisser un commentaire