Hygge Fabrikken

Hello la famille, les amis,

En mars dernier nous profitions d’un grand week-end pour une escapade au Danemark pays adoré de Minuccia.

Avant d’arriver à notre destination finale, la ville d’Aarhus, capitale de la culture 2017, nous faisions une pause à Kolding pour dîner.

La ville est charmante et ce qui est top dans ce type de ville, c’est qu’on laisse la voiture en dehors, on entre en ville à pied et on visite et découvre les rues et ruelles d’un centre ville animé et agréable.

Il faut dire Kolding est plutôt bien située. En effet, elle est placée au « plus grand carrefour » du pays, à l’embranchement d’autoroutes allant dans toutes les directions. Au Moyen-Âge, c’était une ville assez importante et le roi et sa cour séjournaient fréquemment à Koldinghus, le château de Kolding, le dernier château royal du Jutland.

Pour la petite histoire, le roi du Danemark bâtit ce château au 13e s. dans un but défensif qui fut une place forte au Moyen-Age, mais il n’en reste rien : les parties les plus anciennes datent du 15e s. Devenu résidence royale au 16e s., il perdit ses fortifications. Frédéric IV le remania mais un incendie le ravagea en 1808. L’originalité de sa restauration (20e s.) tient à l’association de structures modernes aux ruines anciennes, comme le montrent la grande salle, la chapelle et l’aile sud.

A l’intérieur vous trouverez aujourd’hui un musée d’artisanat et d’art décoratif danois.

La spécialité de la ville, c’est les gâteaux au miel, miam, en forme de coeur.
D’ailleurs on dit qu’ils symbolisaient autrefois, les fiançailles. Ainsi, quand un pasteur officialisait les fiançailles de deux jeunes gens, il prenait un gâteau au miel, le rompait en deux et les fiancés mangeaient chacun leur part en sa présence et avec sa bénédiction.

Nous n’avons pas eu l’occasion de goûter ce gâteau au miel, mais nous avons trouvé un restaurant divin. La Hyggefabrikken, la fabrique à Hygge, mot que Tony n’a toujours pas réussi à prononcer, du coup je le laisse le prononcer comme il veut, il n’est pas doué pour les langues c’est un fait, il n’a pas l’oreille linguiste.

Le hygge, c’est l’art du bonheur à la danoise ! C’était très à la mode l’an dernier, on parle de hygge au Danemark et ce principe nordique porte d’autres noms en Suède ou en Norvège, mais c’est le même principe. Pour moi, le hygge, c’est être calée dans mon fauteuil avec un plaid douillet mes chats avec moi, un bon livre ou un bon film, un chocolat chaud avec des marshmallows et des bougies. Une ambiance feng-shui en somme. Mais chacun peut créer son propre hygge, le tout est de se sentir bien et à l’aise, de profiter du temps qui passe et d’être paisible.

Bien installé dans des fauteuils et bien au chaud dans ce restaurant cosy, hygge quoi, nous avons dégusté un repas succulent, fait de mezzées en entrée, d’un plat de viande et ses petits légumes, d’un poisson et ses accompagnements et de délicieux desserts. Évidement pour goûter à tous les choix, nous avons choisis tous les plats que nous avons partager. Et bien difficile de dire quel menu aurait été le meilleur car tout était fantastique et goûtu. De plus le chef, parle français et c’était une grande surprise pour nous de pouvoir parler cuisine dans notre langue.

Enfin voici l’adresse qu’on vous recommande :

  • hyggefabrikken Adelgade 7, Kolding 6000, Danemark

Laisser un commentaire