Les vélos ne sont pas autorisés dans le parc

Hello la famille, les amis, les voyageurs,

Durant notre séjour à Amsterdam, nous vous l’avons dit dans le précédent post, nous sommes allés à Keukenhof.

Ce parc aux millions de tulipes n’est pas accessible à vélo, donc c’est à pied que nous avons parcouru toutes les allées de ce merveilleux jardin de 32 hectares.

Nous vous conseillons d’y aller le matin à l’ouverture, car le parking se remplit vite et cela veut dire beaucoup de monde dans les allées. Nous, on dit non à la bousculade, aux bagarres de perches à selfie et aux grognons. Une pincée d’agoraphobie en plus et l’après-midi devient une visite insupportable, au touche à touche et piétinement pour voir les parterres, non merci !

Il faut dire que l’ouverture du parc est un évènement, car vous le savez la tulipe est éphémère. Perso, moi je la garde une semaine alors je me demande bien comment ils font pour garder des tulipes aussi belles durant deux mois.

Dans le parc, il y a plusieurs pavillons dans lesquels se trouvent des expositions florales : orchidées, amaryllis, lis, oeillet et fleurs d’été entre autre. Dans un autre pavillon nous avons trouvé la boutique (j’adore les pots de fleurs soliflores multiples si vous voyez ce que je veux dire) et des explications sur la tulipe, il y avait même des ateliers pour apprendre la composition florale (moi qui souhaite apprendre l’art de l’ikebana, l’art floral japonais, cela m’a encore plus donné envie).

Chaque année le parc arbore un thème, cette année c’est le « Dutch Design ».

La sobriété néerlandaise est à l’honneur et bien sûr on retrouve le jardin Mondrian avec des carrés de couleurs primaires.

Il y a aussi des allées avec des fontaines et un moulin, il est vraiment agréable de s’y balader.

Nous avons donc appris que la tulipe venait d’Asie Centrale, qu’elle est arrivée en Turquie et que c’est lors du développement du commerce qu’elle s’est établit aux Pays-Bas et que la tulipomanie à vue le jour au XVII°s.

Si nous avons vu des tulipes de toutes les couleurs, celles-ci ne sont pas toutes naturelles.

Par exemple, ma préférée, c’est la tulipe noire, la Vincent Van Gogh, mais dans la nature le noir n’existe pas, c’est le rouge pourpre qui s’en rapproche le plus.

Et vous quelle est votre couleur préférée ?

Laisser un commentaire