Kuala Lumpur

Hello la famille, les amis,

Nous sommes restés deux semaines dans la capitale Malaise et nous avons pu profiter de tout ce qu’elle peut proposer.

Nous nous sommes également bien reposé et mis à l’abris des orages et de la moiteur quotidienne qui fatigue beaucoup.

Choississant nos heures pour sortir, nous sommes allés visiter les différents quartiers de la ville. Il faut dire que le bus gratuit avec wifi, le tout climatisé nous a bien aidé dans notre découverte de la ville au frais (et accessoirement, cela nous a fait gagner pas mal de niveau dans le jeu Pokemon Go).

Chow kit d’abord, le quartier de notre hôtel, une excellente expérience que ce marché, avec les odeurs, les couleurs et la gentillesse de tous les commerçants. C’est un quartier avec des maisons en bois et plein de petits restaurants. C’est assez étonnant de voir ce quartier et ses habitations traditionnelles, il lutte contre l’urbanisation qui l’entoure.

Chinatown, ici, on trouve de tout. De la street food avec ses stands de produits unique, un stant pour les soupes, un stand pour les brochettes etc, de la contre-façon en veux tu en voilà, c’est un vrai souk organisé.

Jalan Pasar Market, le marché hebdomadaire pour tous les produits frais, plus ou moins chers, et puis pour tout un tas de petits souvenirs typiquement malais, comme par exemple les bonbons au durian. Mais si, vous savez, le durian c’est ce fruit qui sent les pieds et qui est interdit dans les transports en commun, les hôtels et quasiment partout en Asie du Sud Est. Tony a souffert à chaque fois que j’ai pris un bonbon, rien que de sortir la boîte, il me demandait de sortir de la pièce.

Jalan Masjid India, c’est le quartier indien de KL. Un quartier très vivant et très commerçant donnant comme tous les quartiers ancien de la capitale un aperçu de la société malaisienne cosmopolite. C’est aussi le quartier de tissus et des tailleurs, idéal pour de belles chemises sur mesure et puis rien que pour les odeurs des desserts indiens et les couleurs des tissus, ce quartier vaut le coup d’oeil.

Railway station, l’ancienne gare, délaissée au profit de Central station. Cette gare qui fut importante à l’époque coloniale ne reçoit presque plus de voyageurs. A voir quand même pour son architecture.

St Mary’s Cathedral, bon c’est pas la cathédrale qu’on attendrait, mais on est en pays musulman et elle est assez imposante tout de même. Reste de l’occupation anglicane, cette jolie cathédrale a un côté petite maison dans la prairie.

Ensuite, nous avons pris le temps de déambuler dans de jolis parcs, comme le Hibiscus park et le Butterfly park. Mais il faut dire qu’avec la chaleur et l’humidité, une heure de balade, nous semblait interminable et même les papillons semblaient cherchaient le frais sur les fleurs d’hibiscus a butiner.

Point culture, nous sommes allés visiter le National Museum, pour connaître l’histoire de la Malaisie, des temps préhistoriques à la colonisation, puis à son indépendance. Idéal pour comprendre l’histoire et la culture du pays.

Et l’attraction touristique par excellence pour la fin : les Tours Petronas. Les tours jumelles conçues par l’architecte argentin Cesar Pelli et inaugurées en 1998. Elles comportent 88 étages pour une hauteur totale de 452 mètres. Il y a une passerelle d’acier accessible en payant qui relie, les deux tours à 170 mètres du sol au niveau des 41eme et 42eme étages.

Dans les tours, les bureaux du géant pétrolier Petronas, des boutiques, une salle de concert, une mosquée, c’est le quartier animé. Et le soir, il y a un spectacle de lumière et de jets d’eau dans le parc au pied des tours. Il faut dire qu’une fois la nuit tombée, il fait enfin bon et il est agréable de sortir et de se balader, d’autant que la ville s’y prête tout à fait.

Nous avons vraiment apprécié ce temps de vacances durant notre séjour et nous avons bien profité des différents restaurants, indiens, malais, et européens de la ville, nous avons même testé le buffet du dîner dans Le Méridien et c’était divin.

Nous avions le bon plant grâce à eatigo une application qui nous donnait 50% de réduction sur nos repas.

Et voilà deux semaines bien remplies, nous sommes mêmes allés au zoo. Nous espérions y voir le fameux tapir malais que nous n’avons pas croisé à vélo. Mais vu la chaleur, celui-ci a préféré rester dans son bain ne sortant que sa mini trompe pour respirer avant de replonger en faisant des bulles.

Laisser un commentaire