Vichy capitale de l’État français 40-44

Hello la famille, les amis, les passionnés d’histoire.

Aujourd’hui, petite nouveauté, c’est la maman de Minuccia qui nous aide à rédiger l’article. Eh oui, elle était avec nous pour la visite de Vichy. Une visite spéciale sur le thème « Vichy capitale de L’État français 40-44 ».

Tout d’abord, remettons nous brièvement dans le contexte.
Nous sommes en 1940, Albert Lebrun est président de la république, et Paul Reynaud est président du conseil.

Le 10 juin 40, le gouvernement quitte Paris pour Tours, puis se replie le 14 juin sur Bordeaux. Peu de temps après Bordeaux étant passée en zone occupée, il déménage sur Clermont-Ferrand. Cependant, cette ville ne dispose pas d’assez de logements pour accueillir tout ce monde, c’est pourquoi le gouvernement opte pour Vichy.

Mais pourquoi Vichy ?
– Vichy offre une grande capacité d’accueil (ses hôtels et ses 10 palaces pouvaient loger jusqu’à 150.000 curistes entre les deux guerres)
– Vichy possède une poste avec un central téléphonique ce qui est très rare à l’époque (en effet les curistes venant du monde entier pouvaient facilement correspondre avec leur famille)
– Vichy occupe une position centrale reliée par le chemin de fer
– Enfin, Laval, bras droit de Pétain, est originaire de Chateldon (proche de Vichy), il aura sûrement influencé le choix de Vichy.

Le 17 juin 40, Paul Reynaud démissionne et Pétain devient Président du Conseil. Pétain est favorable à l’arrêt des combats et à une demande d’armistice. De Gaulle est contre et il part pour Londres.

L’armistice est signée le 22 juin 40 dans le même wagon que celui de la première guerre, à Rethondes, près de Compiègne.

Le 9 juillet 1940 les deux chambres sont réunies dans la salle de l’Opéra. Le 10 juillet 1940, le Maréchal Pétain obtient les pleins pouvoirs (Lebrun se retire). Sur 669 votants, 80 courageux parlementaires, ont voté contre les pleins pouvoirs. Une plaque sur la façade de l’opéra rappelle ce fait. On a pu dire que l’opéra de Vichy est le « tombeau de la troisième République ».

img_1479.jpg

A Vichy, tous les hôtels sont réquisitionnés :
img_1468.jpgle Carlton abrite trois ministères (justice, travail et production industrielle, finances)

L’hôtel Majestic et du Parc abrite au premier étage, les affaires étrangères, au deuxième étage, Laval devenu vice président du Conseil et au troisième étage, les bureaux du Maréchal.

Ces appartements du troisième étage, sont aujourd’hui, toujours fermés et appartiennent à une association privée.

Face à l’entrée de l’hôtel du Parc se situe une plaque rappelant la rafle des juifs ordonnée par l’État français.

Madame Pétain, ainsi que les épouses des dignitaires sont logées, quant à elles dans la partie Majestic.

L’Aletti palace est le seul palace subsistant à Vichy (il abritait le ministère de la guerre), à côté, se trouve l’hôtel des Ambassadeurs qui abritait quant à lui, les ambassades de Hongrie, du Danemark, du Chili…

D’autres ambassades se trouvaient boulevard de Russie, notamment l’ambassade d’Argentine où étaient données de grandes fêtes et où à eu lieu le mariage de Rubirosa et Danielle Darrieux en septembre 42.

En face, se trouve l’ambassade d’Allemagne.

La villa Ica abritait l’Ambassade des Etats-Unis puis celle de Suisse. Son ambassadeur, Walter Stucki, a joué un grand rôle dans la préservation de la ville de Vichy et de ses habitants.
Il a empêché que Vichy soit bombardée et que les habitants soient massacrés.

Le quartier de l’hôtel du Portugal était le siège de la gestapo tandis que la milice occupait l’actuel centre Valéry Larbaud.

Le 19 août 1944 Pétain est arrêté, emmené à Moulins puis Sigmaringen.

Le 26 août 1944 les allemands quittent Vichy, épargnée par les bombardements mais dont le parc hôtelier est saccagé.

Voilà, notre visite guidée de Vichy était vraiment très intéressante et nous avons essayé de vous faire partager ce que nous en avons retenu.
Il est toujours intéressant et important de se rappeler de l’Histoire et pouvoir visiter des lieux comme celui-ci est très enrichissant.

Durant cette journée de visite à Vichy, nous avons fait appel à nos souvenirs d’école, lorsque nous apprenions l’Histoire de cette guerre et pouvoir mettre des images sur et des faits dans ce lieu était impressionnant.

Pour changer de ton après ce lourd passé, nous avons opté pour une balade dans les parcs, longeant les villas Napoléon, qui pourront être l’objet d’une future visite guidée, et puis un peu de shopping dans les belles boutiques de la ville, ouvertes le dimanche (depuis ce temps de guerre). Nous pourrions aller profiter des soins et d’un spa pour une prochaine visite qui sait…on vous racontera.

Laisser un commentaire